Panier vide

Poursuivre les achats

Dirk Van

L'artiste belge Dirk Vanvreckom utilise le collage et l'arrachage pour faire parler sa créativité. Très inspiré par la mode et ses icones, il chercher à bousculer notre représentation actuelle de ce milieu. Cette série s'appelle "Série Noire".
Spécialement faites pour l'Acid Gallery, ses oeuvres sont toutes en lien avec les images de mode et d'icônes, que l'artiste aime par dessus tout détruire.
Il y a cette phrase d'Isidore Isou : "D'autres ont peut-être détruit l'image, mais ils l'ont fait accidentellement"
Dans ce travail de décollage il y a une recherche de la beauté dans l'imperfection.
De nos jours, sur les réseaux sociaux, l'image de mode est très aseptisée et lissée selon l'artiste qui recherche justement une forme de rugosité.
Son but : aller à contre sens et privilégier le chemin de la nature.

Il s'inspire énormément de la philosophie Wabi Sabi au Japon : “Wabi-sabi est la beauté des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes. C’est la beauté des choses modestes et humbles. C’est la beauté des choses atypiques.” Vivre une vie simple, accepter et apprécier l’imperfection de soi-même et surtout du monde qui nous entoure : voici comment pourraient être dessinés les contours du wabi-sabi, concept esthétique et spirituel japonais, très ancré dans la culture nippone.


Il y a aussi une asymétrie, et une certaine rugosité dans son travail.
Les oeuvres ne sont pas toujours vernis. L'artiste défend ici le passage du temps et la force de la nature : les couleurs peuvent changer un peu, la structure des différents types de matériaux peut elle aussi être un peu modifiée.
Après quelques années, le moment est peut-être venu de vernir.

Les oeuvres de l'artistes sont composées de magazines et d'affiches que je trouve dans la rue. Les fragments construisent une nouvelle image, passant du figuratif à l'abstraction, mais toujours avec le souci d'esthétique.

 

Belgian artist Dirk Vanvreckom uses collage and tearing to let his creativity speak. Very inspired by fashion and its icons, he seeks to shake up our current representation of this environment. This series is called "Série Noire".
Specially made for the Acid Gallery, his works are all related to the images of fashion and icons, which the artist loves above all to destroy.
There is this sentence from Isidore Isou: "Others may have destroyed the image, but they did it accidentally"
In this work of taking off there is a search for beauty in imperfection.
Nowadays, on social networks, the fashion image is very sanitized and smoothed according to the artist who is precisely looking for a form of roughness.
Its goal: to go against the grain and favor the path of nature.
He draws a lot of inspiration from the Wabi Sabi philosophy in Japan: “Wabi-sabi is the beauty of imperfect, impermanent and incomplete things. This is the beauty of small and humble things. That's the beauty of atypical things. " Live a simple life, accept and appreciate the imperfection of oneself and especially of the world around us: this is how the outlines of wabi-sabi could be drawn, a Japanese aesthetic and spiritual concept, deeply rooted in Japanese culture.


There is also an asymmetry, and a certain roughness in his work.
The works are not always varnished. The artist here defends the passage of time and the force of nature: the colors can change a little, the structure of the different types of materials can also be modified a little.
After a few years, the time may have come to varnish.

The artist's works are made up of magazines and posters that I find in the street. The fragments construct a new image, moving from figurative to abstraction, but always with a concern for aesthetics.

 

Dirk Van "Hotspot"

€600.00

Dirk Van "James"

€600.00

Dirk Van "Panda BB"

€1,000.00

Dirk Van "GG"

€1,000.00